Actualités


Sondes Gutermann : la lutte contre les fuites s'intensifie

Réduire les pertes en eau de 25% d'ici 2024 (soit une économie annuelle de 3 millions de m3 d'eau), tel est l'un des principaux engagements pris par iléo auprès de la Métropole Européenne de Lille.

Pour ce faire, la lutte contre les fuites constitue une priorité. Les repérer plus rapidement et plus efficacement s'avère donc essentiel. Parmi le panel d'outils déployés par iléo, près de 900 sondes Gutermann sont aujourd'hui installées, permettant de couvrir 265 km de réseau.

Ces capteurs acoustiques, posés sur le réseau, permettent d'écouter pendant la nuit l'eau circulant dans les canalisations. Ils surveillent ainsi les variations de bruit (niveau du bruit et type de bruit) pour identifier précisément d'éventuelles fuites. Les informations transmises par radio sont ensuite analysées par le service Ingénierie d'iléo qui déclenche alors des enquêtes terrain pour localiser précisément le lieu de la fuite et procéder à sa réparation.

Il est à noter que les sondes Gutermann ont été principalement installées à Lille Centre et Roubaix Centre (à raison d'une sonde tous les 150 mètres). Dans ces deux secteurs, la recherche de fuites en journée est en effet très complexe en raison d'un maillage important du réseau et d'une forte densité de population qui rend l'écoute manuelle des réseaux difficile.

En phase de configuration du système, une première fuite a ainsi pu être détectée le 06 janvier dernier, rue d'Esquermes à Lille, le logiciel indiquant une probabilité de fuite de 90%. Un agent de recherche de fuite, envoyé sur place, a confirmé l'information. La fuite a été réparée dans la foulée.
Les campagnes de recherche de fuites vont désormais s'intensifier. Une dizaine d'interventions terrain est déjà programmée d'ici la fin février.
27 Février 2017 Publié dans Actualités'